Reposons-nous un instant à la terrasse Villemanzy. Elle porte le nom d’un politicien et homme militaire du XVIIIe et XIXe siècle. Dis comme ça, ça ne fait pas rêver. Il a tout de même participé à la campagne d’Amérique, puis à celle d’Italie. Son nom a aussi été donné au bâtiment qui nous surplombe : l’hôpital militaire des Colinettes fut bâti pour la campagne d’Italie en tant qu’annexe de l’hôpital militaire des quais du Rhône. Il pouvait loger près de 400 personnes, sous-officiers, soldats et infirmiers. Il fut malheureusement très utilisé pendant les guerres de 1870, la grande guerre puis la seconde guerre mondiale, à la suite de laquelle les soins ferment définitivement. Servant ensuite à loger les étudiants de l’École du service de santé des armées, les locaux furent renommé “Cercle Villemanzy” pour loger les universitaires et chercheurs étrangers. Notez qu’ils sont bien lotis, ils n’ont qu’à descendre de leur chambre pour profiter du petit restaurant installé à leurs pieds.

D’ici, vous pouvez admirer Part-Dieu. Il va falloir vous grandir un petit peu mais ça vaudra le coup. Premier quartier d’affaires (hors Île de  France), c’est un peu le deuxième centre de Lyon. De loin on remarque 3 tours : la tour Oxygène (avec son toit blanc), la “tour crayon” Part-Dieu LCL, accompagnée de sa gomme, la Tour Incity. Cette dernière a une aiguille qui culmine à 202 mètres, ce qui en fait la 3e tour la plus haute de France. Nul doute qu’eux trichent pour y monter, avec leurs ascenseurs ultra-modernes.

Bonne nouvelle, vous êtes à la moitié de la montée, il vous reste encore plein de chose à voir : En route !

Sources :
wikipedia.org [en ligne], WikiMedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hôpital_militaire_Villemanzy