Mais où sont les tapis !? Ici, nul vendeur de tapis , et aucune trace d’un quelconque Bernard non plus. Pour répondre au suspens insoutenable, la place porte le nom des nombreux “tapis de gazon” au bas des anciens remparts construits sur ce qui est devenu le Boulevard de la Croix-Rousse.

Gare de marchandises de 1863 à 1905, c’est ensuite devenu une gare de voyageurs de 1914 à 1953, bien qu’il ne reste aucune trace du passage du train des Dombes de nos jours. Le chef de gare ne pourra plus crier “En voiture !” qu’aux taxis…

Estimons-nous heureux, il y a quelques années nous serions au milieu d’un bien triste parking : les rénovations effectuées en 2014 ont redonné à cette place-avenue un caractère Croix-Roussien. Le Chant des Canuts en est le parfait exemple. La statue de 1980, comme le chant de 1894 exposent la lutte des Canuts au fil du temps et des tissages.

“Nous tisserons…

Le linceul du vieux monde

Car on entend déjà

La révolte qui gronde.”

De belles paroles en partie reprises par Mr Mélenchon, candidat à la présidentielle 2017 lors de son passage à Lyon. Preuve que les révoltes canuses conservent, aujourd’hui encore, un fort impact sur la vie politique lyonnaise et française.

 

Sources :
Place des Tapis, ruesdelyon.net [en ligne] :  https://www.ruesdelyon.net/places/876-place-des-tapis.html
Photographes en Rhône-Alpes : l’ancienne gare de marchandises [en ligne], Bibliothèque Municipale de Lyon : http://numelyo.bm-lyon.fr/include/babelyo/app/01ICO001/