Vous pouvez profiter que la rue René Leynaud soit plate pour faire un crochet et aller visiter le passage Thiaffait au numéro 19 qui est devenu une vitrine commerciale du savoir-faire lyonnais en matière de création. En effet, aujourd’hui le passage est devenu le village des créateurs : une pépinière d’entreprises de mode, déco et design.

Ce passage a connu de nombreux acquéreurs avant de devenir ce qu’il est aujourd’hui. Il a même connu une époque sombre dans les années 80 où la vétusté des lieux laissait place à la drogue et à la prostitution. Bref, un haut lieu du crime où vous pouvez désormais trabouler en toute sécurité.

Sources :
LACROUX Louis-François, La Croix-Rousse en flânant, Éditions Xavier Lejeune, 2000, 112p
BARRE Josette, La colline de la Croix-Rousse, Éditions Lyonnaises d’Art et d’Histoire, 2001, 190p